Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Nés en Alsace un 12 décembre : un rabbin et un Prix Nobel !

    Josy-Eisenberg_4253.jpegProducteur, réalisateur et présentateur de l’une des plus vieilles émissions du service public (elle a été créée en 1962), le rabbin Josy Eisenberg est né à Strasbourg le 12 décembre 1933. On le sait moins, mais il est également co-scénariste de “Rabbi Jacob“ !
    Il est décédé le 8 décembre 2017. 

     

     


    Alfred_Werner.jpgC’est à Mulhouse qu’est né Alfred Werner, le 12 décembre 1866. Son père, tout en travaillant dans une fonderie mulhousienne, possède une petite exploitation agricole. C’est dans la grange de celle-ci que le jeune Alfred installe son premier laboratoire de chimie et pour pouvoir acheter le matériel et les produits, il effectue de petits travaux.
    A 18 ans, il réalise sa première expérience personnelle qu’il présente au Docteur Emilio Noelting, directeur et professeur de l’École municipale de chimie industrielle. Il en profite pour lui demander combien de temps il faut pour devenir professeur ! La réaction mitigée du célèbre chimiste, qui l’incite à plus de modestie et de patience, ne le décourage pas et, en 1885-1886, durant son service militaire à Karlsruhe (l’Alsace est entre temps devenu allemande), il suit les cours de chimie à l’Institut de technologie de Karlsruhe (la plus ancienne grande école technique d’Allemagne).
    Rendu à la vie civile, il part étudier à l’École polytechnique de Zurich où, en 1890, il soutient sa thèse de doctorat sur l’étude de la structure et de la stéréochimie de composés azotés.
    Après un an passé à Paris dans le laboratoire de Marcelin Berthelot, au collège de France, il retourne à Zurich où il est nommé professeur associé de chimie organique à l’université.
    Le 1er octobre 1894, il épouse Emma Giesker, une Zurichoise d’origine allemande, et obtient, l’année suivante, la nationalité suisse.

    En 1913, il se voit décerné le Prix Nobelen reconnaissance de son travail sur le lien entre les atomes dans les molécules grâce à lequel il a jeté un nouvel éclairage sur des recherches antérieures et a ouvert de nouveaux champs de recherche, spécialement en chimie inorganique“.
    Il décède à Zurich, 15 novembre 1919.
    Sa ville natale lui a dédié une rue, celle où se trouve l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Mulhouse.