Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Zu Straßburg auf der Schanz

Un poème allemand, dont l’origine est inconnue, “Zu Straßburg auf der Schanz“, a été mis plusieurs fois en musique, comme chanson populaire sous le titre “Der Schweitzer“ ou “Der Deserteur“, mais également par Mahler dans son cycle “Lieder und Gesänge aus der Jugendzeit“ et par Wilhelm Kienzl dans son opéra “Der Kuhreigen“ (4:50 dans la 3ème vidéo) créé le 23 novembre 1911 à Vienne (j’ai découvert cette dernière version, interprétée par René Kollo, lors de l’enregistrement d’une émission de télévision allemande à Strasbourg). Il n’évoque pas à proprement parler Strasbourg, mais les derniers instants d’un mercenaire suisse, stationné à Strasbourg, qui tente de déserter mais est arrêté et condamné à mort (la légende veut que lorsqu'un Suisse entend le "Ranz des vaches" - Kuhreigen - il éprouve le besoin irrésistible de rentrer dans son pays).

 

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel