Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'Amico Fritz, le seul opéra ayant l'Alsace pour cadre.

Le 31 octobre 1891, au Teatro Costanzi de Rome, a été créé un opéra de Pietro Mascagni (le compositeur de “Cavalleria rusticana“) ayant pour cadre l’Alsace. Le livret (en italien !) de Nicola Daspuro s’inspire du “best seller“ de l’époque, “L’ami Fritz“ d’Erckmann-Chatrian.

Si certains situent l’action en Lorraine, voire en Bavière (!), le livret est très clair sur ce point : “L’azione ha luogo in Alsazia, 1890“. Et “L’amico Fritz“ va être un immense succès. L’une de ses mélodies, le “duo des cerises“ deviendra même extrêmement populaire.

.

Commentaires

  • Il y a également l'opéra comique Myrtille
    Musique de Paul Lacome D'Estalenx et livret d'Erckmann et Chatrian ....

  • Je parle d'opéras régulièrement joués. Si on cherche du coté des opéras-comiques qui n'ont eu qu'une ou deux séries de représentations, il y en a plusieurs et même en alsacien, notamment de Jean-Baptiste Weckerlin. La quasi-totalité est tombée dans l'oubli.

  • Désolé mais le titre de l'article pose comme postulat " L'Amico Fritz, le seul opéra ayant l'Alsace pour cadre."

    Or (comme vous le confirmez également) cela est inexact...et fort heureusement certains sont bien conservés à la Bibliothèque Nationale et donc pas si oubliés que cela.

    L'art du spectacle est un art vivant et je suis certain que de jeunes metteurs en scènes ressortiront un jour ces oeuvres comme d'autres l'ont fait, il y a plusieurs années, avec d'autres styles comme la "mode" de la musique baroque.

Écrire un commentaire

Optionnel