Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ces Alsaciens qui créèrent l'orchestre de la Garde Républicaine

Jour de la fête de la musique, l'occasion de rendre hommage à Frédéric-Thomas Fillaire (né le 21 juin 1832 à Strasbourg), l'un de ces Alsaciens qui fondèrent l'orchestre de la Garde Républicaine.

Le premier d'entre eux était Jean-Georges Paulus (né le 5 août 1816 à Haguenau) qui avait créé la fanfare permanente de la Garde de Paris (devenue Garde Républicaine) puis l’orchestre d’harmonie. En 1864, lorsqu’il décide de se consacrer exclusivement à l’orchestre d'harmonie, c’est un autre Alsacien, le brigadier-trompette Frédéric-Thomas Fillaire qui lui succède à la tête de la fanfare qu’il dirigera jusqu’en 1874.

Et lorsque Paulus quitte l'orchestre, c’est encore un Alsacien, Adolphe Sellenick, jusque là chef d’orchestre à l’opéra de Strasbourg, qui lui succède !

 

Écrire un commentaire

Optionnel