08/12/2012

Chant de Noël : un temps de fête

O du Fröhliche

Pour Noël 1816, Johannes Daniel Falk écrivit un poème pour les pensionnaires de l’orphelinat qu’il avait créé. “Das Allerdreifeiertagslied“ évoque les trois grandes fêtes religieuses que sont Noël, Pâques et la Pentecöte (Weihnachtszeit, Osterzeit, Pfingstzeit), chaque strophe commence par “O du fröliche“.
Il choisit comme mélodie le “O sanctissima, o purissima, dulcis virgo Maria“ composée vers 1794 sur la base d’un air sicilien. En 1829, l’un de ses assistants, Heinrich Holzschuher (1798–1847), modifie les deuxième et troisième strophes pour en faire un chant exclusivement consacré à Noël. C’est cette version qui est encore chantée aujourd’hui.

La version originale :

Écrire un commentaire