Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Traditions - Page 5

  • Chant de Noël : Noël sous la neige

    White Christmas

    “White Christmas“ n’était à l’origine qu’une chanson composée en 1942 par Irving Berlin pour un film musical, “Holiday Inn“. Interprétée par Bing Crosby, elle connut un succès immédiat (plus de 100 millions de disques vendus à ce jour). Elle fut reprise en 1954 dans le film “White Christmas“ de Michael Curtiz, également interprété par Bing Crosby aux cotés de Danny Kaye. La version française (Noël blanc) est de Francis Blanche.

    La version originale de 1942 a voir sur You Tube

    Et la bande annonce du film "White Christmas“ de 1954

  • Chant de Noël : une rose est éclose

    Es ist ein Ros’ entsprungen

    A l’origine, c’est un cantique de Noël catholique figurant dans le recueil de chant du diocèse de Spire et publié en 1599. En 1609, le compositeur Michael Praetorius réécrit le second couplet pour le rendre plus conforme à l’esprit de la Réforme et harmonise le cantique en choral à quatre voix. En 1844, Friedrich Layriz écrit trois strophes supplémentaires.

  • Chant de Noël : encore des enfants !

    Mille Cherubini in coro

    Ce n'est pas, à proprement parlé, un chant de Noël, mais au fil des ans, cette mélodie est devenue un incontournable des concerts de l'Avent. Le compositeur n’est autre que Schubert ! Ou du moins, la mélodie est de lui. C’est celle de son “Wiegenlied“ (berceuse) “Schlafe, schlafe, holder süsser Knabe“ D.498, sur un texte attribué à Matthias Claudius. C’est Alois Melichar qui en signa l’adaptation (sur un texte italien) et l’orchestration pour “Vergiß mein nicht“, un film tourné en 1935. La mélodie y était interprétée par le célèbre ténor Beniamino Gigli qui avait pour partenaire Magda Schneider (la mère de Romy). Le scénario était d'Ernst Marischka (le futur réalisateur des "Sissi").

    L'original de Schubert :