Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

D'r Elsass blog fum Ernest-Emile - Page 3

  • Saint Léon IX

    Le 12 février 1049, premier dimanche de Carême, Bruno d’Eguisheim est intronisé pape et devient Léon IX.

    Il avait été nommé par l’empereur Henri II en décembre 1048, mais avait choisit de se présenter comme un simple pèlerin devant les Romains et de s’en remettre à leur jugement. Ils l’élirent à leur tour le 2 février 1049.

    Il a été canonisé en 1087.

    Ci-dessous la plaque apposée sur la façade du château d'Eguisheim. 

     

    Plaque.jpg

     

  • Pierrette Bres

    Pierrette Bres.jpgCertains d’entre vous se souviennent peut-être de Pierrette Bres, chroniqueuse hippique d’Antenne 2. Mais savent-ils qu’elle a vécu à Mulhouse ?

    Pierrette Bres est née le 12 février 1939 à Cannes. Lorsque son père est envoyé en Alsace, pour travailler à la construction des barrages d’Ottmarsheim et de Fessenheim, la famille s’installe à Mulhouse.

    C’est au Lycée de Jeunes Filles (aujourd’hui Lycée Montaigne) que Pierrette Bres fait ses études secondaires jusqu’en 1954.
    Pour aider à subvenir aux besoins de sa famille, elle arrête alors ses études pour entrer en apprentissage et débute comme shampouineuse dans un salon de coiffure de Mulhouse.
    Et c’est également dans un salon de coiffure (mais à Paris cette fois et quelques années plus tard) qu’elle rencontrera le propriétaire d’une écurie de chevaux de course qui lui donnera l’occasion de satisfaire sa passion du cheval.

    Aujourd’hui, elle se consacre essentiellement à son association “La Licorne“ qui vient en en aide aux enfants, adolescents et adultes autistes.

     

  • Auguste Scheurer-Kestner

    11 février 1833 : Naissance à Mulhouse d'Auguste Scheurer-Kestner

    ScheurerKestner.jpgAuguste Scheurer est né dans une famille d'industriels protestants et républicains. Il fait ses études au gymnase protestant de Strasbourg (1848-1851), puis à Paris avant de rejoindre, en 1842, la fabrique d'impression et de teinture des fibres textiles de son père, à Thann. En 1856, il épouse Céline Kestner et prend le nom de Scheurer-Kestner.

    Ses opinions politiques lui valent plusieurs condamnations, entre autres une amende de 2 000 francs et 4 mois de prison.
    Le 8 février 1871, il est élu député du Haut-Rhin, mais démissionne après l'annexion de l'Alsace. Il est réélu, dans la Seine cette fois, lors d'une élection complémentaire, le 2 juillet.
    En 1875, il est élu sénateur inamovible et, en 1895, il devient vice-président du Sénat.

    S'il est resté dans l'histoire, c'est avant-tout pour son implication dans la réhabilitation de Dreyfus, Mulhousien comme lui.
    Il est le premier homme politique à demander la révision du procès et rallie Zola et Clémenceau à sa cause. Cette implication lui attirera l'hostilité de ses collègues sénateurs : il n'obtiendra que 80 voix sur 229 votants lorsqu'il représentera sa candidature à la vice-présidence.

    Atteint d'un cancer de la gorge, il devra abandonner le combat. Hasard de l'histoire, il décède le 19 septembre 1899 à Bagnères-de-Luchon, le jour même où est signée la grâce de Dreyfus.

    Petite polémique sur la date de naissance :
    Dans deux éditions du “Dictionnaire des Parlementaires français“ (Robert et Cougny en 1889 et Jean Jolly 1960/1977) ainsi que sur le site du Sénat, la date retenue est le 11 février 1833 alors que wikipédia (corrigé depuis) et d'autres sites donnent le 13 février.
    Le registre des naissances de Mulhouse permet de trancher. En date du 12 février 1833, l'officier d'état civil note : "a comparu Auguste Scheurer… il présente un enfant de sexe masculin né d'hier onze février à une heure et demie… [auquel] il donne les prénoms de Daniel Nicolas Auguste". La date du 11 est reprise en marge.